Blog FGP Solutions

marketing digital alsace

Faut-il utiliser les pages AMP sur son site web ?

Publié le 06/07/2017 00:00

Google a annoncé lors de sa conférence I/O 2017 avoir dépassé les 2 milliards de pages AMP dans son index. Format open source lancé en 2016 par Google, les pages AMP suscitent cependant encore des réticences. Voici notre avis sur ces pages web destinées aux mobiles.

Les Accelerated Mobile Pages, qu’est-ce-que c’est ?

explication accelerated mobile pagesLes pages AMP (Accelerated Mobile Pages) sont des pages utilisant un format crée par Google pour améliorer la navigation sur mobile.

Le principe est simple : il s’agit d’offrir des pages « simplifiées » aux personnes navigant sur le net via un smartphone. Le but est de gagner en temps de de chargement. En effet, selon une étude réalisée par Google, 53 % des utilisateurs de mobile quitte une page si elle ne charge pas au bout de 3 seconde s.

Le code des pages, proche du HTML classique, se retrouve donc épuré : finis les animations et autres scripts qui ralentissent l’affichage d’une page web. Les pages AMP se composent de 3 éléments : une version simplifiée du code HTML et javascript, appelé AMP HTML et AMP JavaScript, et le AMP Cache de Google.

Une fois crawlé par Google, les page AMP sont mises en cache : elles sont ainsi plus rapidement affichées car déjà préchargées dans la page de résultats de recherche (la SERP). Une polémique est cependant survenue à cause de la mise en cache par Google sur ses propres serveurs. En effet, vos pages web ne sont pas récupérées directement depuis votre site mais depuis les serveurs de Google. Le trafic est alors pour Google et non pas pour votre site : les utilisateurs pensent être sur votre site alors qu’en réalité ils visualisent votre contenu via les serveurs de Google.

Les avantages et désavantages des pages AMP

Les points positifs des pages AMP :

  • Apparaître dans le carrousel AMP : les sites d’actualités bénéficient d’un affichage privilégié, en haut de page, au-dessus des annonces Adwords. Cependant, ce boost de visibilité, très efficace pour les sites d’actualité, n’est pas accessible aux sites de e-commerce.
  • Bénéficier du label AMP : chaque page remplissant les critères « AMP » de Google se voient attribué un label AMP affiché juste à côté de la meta description. Cela permet aux internautes de distinguer les pages AMP des pages classiques. Selon Google, ce label permet l’augmentation du CTR des pages. Encore faut-il que les utilisateurs connaissent et comprennent la différence entre une page AMP et une page traditionnelle.
  • Des pages plus rapides à charger : Google estime que le temps de chargement d’une page AMP est plus rapide de 15 à 85 % par rapport à une page mobile standard. Très récemment, le moteur de recherche a annoncé avoir doublé de la vitesse de chargement des pages AMP (qui était en moyenne de 8 secondes)
  • Elles peuvent être utilisées comme landing page pour vos campagnes Google Adwords

Les points négatifs des pages AMP :

  • Nécessité d’un marquage spécifique et peu précis : les pages AMP ne peuvent contenir du javascript (seulement du AMP Javascript), il faut donc optimiser le tag fourni par Google Analytics pour qu’il puisse être insérer dans vos pages AMP. De plus, certains problèmes sont survenus dans le suivi des pages, Google Analytics considérant parfois comme deux sessions différentes une personne qui passe d’une page AMP à une page classique du même site.
  • Pas encore assez développées pour le e-commerce : certes, depuis août 2016, les pages AMP se sont ouvertes aux sites e-commerce. Vous pouvez créer des pages produit et des pages de listing produit. Pour ce faire, Google a publié un article pour expliquer comment créer ces pages.  Le problème est que les pages produits AMP sont des pages statiques, ce qui se traduit par l’absence de mises à jour automatiques (donc pas de stock en temps réel !).
  • Des contraintes techniques : interdiction du Javascript et des certains propriétés CSS, un CSS limité en volume, impossibilité d’introduire des formulaires ou des champs pour les commentaires… Vous gagnez donc en rapidité mais à quel prix ? Vous perdez en fonctionnalités mais aussi en personnalité (les sites AMP ont tendance à beaucoup se ressembler).
  • Pas d’influence sur votre classement : les pages AMP ont surtout vocation à améliorer l’expérience utilisateur. La mise en place d’un tel format n’améliorera pas votre position sur le moteur de recherche.
  • Les pages vues par vos internautes sont issues des serveurs Google : comme nous l’avons expliqué précédemment, les pages AMP sont vues depuis les serveurs de Google et non depuis votre site.

Est-il compliqué de transformer ses pages web pour qu’elles correspondent au format AMP ?

transformer et vérifier ses pages ampLa création d’un site en AMP demande du temps et de la précision. Il vous faudra en effet transformer chaque page de votre site pour correspondre à ce format. Sans rentrer dans les détails, voici quelques points à prendre en compte avant de vous lancer dans la création d’un site AMP :

  • Utilisez l’outils de Test Google pour vérifier la validité de votre code
  • Pensez à mettre en place les balises link rel=canonical sur les pages de votre site standard et les balises link rel=amphtml sur vos pages AMP correspondantes. En effet, vous allez vous retrouver avec deux pages (une classique + une AMP) ayant exactement le même contenu. Pour éviter les sanctions liées au duplicate content (le contenu dupliqué), n’oubliez pas ces 2 balises !
  • Suivez l’indexation de vos pages AMP via la Google Search Console : un onglet spécifique « Accelerated Mobile Page » permet de suivre les pages indexées et les erreurs détectées par Google. Ne paniquez pas si vous ne voyez aucune URL indexée les premiers jours, il faut en général une quinzaine de jours pour que Google affiche les premiers résultats.

Créer des pages AMP pour son site, est-ce urgent ?

page amp vs responsive designNotre conseil : en webmarketing il est toujours important de se tenir informé des dernières tendances et d’étudier les choses en détails, pour comprendre puis décider en connaissance de cause.

Mais l’expérience montre que même dans ce secteur d’activité, il faut savoir prendre du recul et observer.

Aujourd’hui les possibilités offertes par les pages AMP sont très limitées. Certains se posent même la question de savoir si cette limitation, qui se traduit par une maigre différenciation de présentation entre les « sites AMP » ne favoriseraient pas la confusion entre un site sérieux et reconnu et un site aux intentions plus discutables. La technologie AMP va vraisemblablement évoluer et notre position aussi mais à l’heure actuelle vous conseillons de consacrer votre énergie sur d’autres points.

Pour les sites e-commerce, focalisez-vous sur la qualité de votre Responsive Design en favorisant l’expérience client (amélioration du taux de conversion). Surtout, prenez enfin le temps de hiérarchiser toutes les actions que vous n’avez pas encore mises en place, comme des campagnes Google Shopping ou des campagnes de remarketing par exemple.

Pour les sites B2B, même combat : à ce stade nous ne voyons pas ce qui justifie l’utilisation de l’AMP alors que nous sommes certains qu’il vous reste tant de leviers webmarketing à actionner pour rentabiliser votre site !

Si vous avez besoin d’aide pour réfléchir une stratégie marketing digital digne de ce nom pour votre entreprise, et notamment votre marketing mobile, n’hésitez pas à prendre contact avec notre agence de marketing digital.

Commentaires