Blog FGP Solutions

marketing digital alsace

Qu’est-ce que le Negative SEO ?

Publié le 16/10/2017 10:00

Avez-vous déjà entendu parler de Negative SEO ? Pour en savoir plus, revenons sur la définition du NSEO et sur la façon dont il est utilisé.

Le Negative SEO : entre mythe et réalité

Le Negative Seo ou NSEO consiste à utiliser des techniques de référencement naturel pour faire pénaliser un site concurrent.

Ce terme est à ne pas confondre avec le Black Hat SEO. Ce dernier regroupe les techniques prohibées par Google pour améliorer le référencement d’un site.

Dans les deux cas, de mauvaises techniques vont être employées. La différence est le but visé : le NSEO vise à faire chuter le référencement d’un autre site alors que le Black Hat SEO tend à améliorer le référencement de votre site.

Cette notion de Negative SEO, a longtemps été considérée comme un mythe et ce même par Google. Ce n’est que récemment que Google a reconnu l’existence de telles pratiques, toute en précisant toutefois que cela était très rare (même en si pratique, de nombreux référenceurs et webmasters ont fait part de ce phénomène).

Les techniques de Negative SEO

Pour faire chuter le référencement d’un site, plusieurs techniques sont possibles :

L’attaque de la popularité

En créant en masse de nombreux liens de mauvaise qualité vers un concurrent (via des fermes de lien, des commentaires de blog, des annuaires…), le site visé risque de subir une pénalité de Google et voir tout son travail de référencement s’écrouler.

Pour éviter de trop grandes répercussions, vous devez analyser régulièrement vos backlinks. Si vous remarquez une hausse soudaine de liens entrants, dont le nom de domaine est suspect, vous êtes peut-être victime de NSEO. Une pénalité manuelle doit vous mettre également la puce à l’oreille.

Si vous rencontrez ce problème, une seule chose à faire : désavouez vos liens (via la Google Search Console). 

Le scraping : le copié-collé de votre contenu vers un autre site 

Votre référencement peut également être impacté par les sites qui volent vos contenus. Le duplicate content externe (lorsque que deux sites différents ont le même contenu) est pénalisant pour votre référencement. Cette technique de NSEO est surtout efficace pour les sites récents, n’ayant pas encore une vraie autorité auprès de Google.

Si vous détectez que votre contenu a été « scrapé », demandez au propriétaire du site de retirer le contenu litigieux. En cas de refus ou de défaut de réponse, vous pouvez utiliser le formulaire de Google pour supprimer le contenu litigieux (Google DMCA).

Les faux avis

Les avis ont pris une place grandissante ces dernières années. Ils exercent un rôle à la fois sur votre e-reputation mais aussi sur votre SEO. Les faux avis, qui n’ont que pour but d’entacher votre réputation, sont un vrai fléau.

Pour endiguer ce problème, surveillez vos avis sur Google My Business et reportez les abus.

L’utilisation de faux paramètres

Sur certains sites, notamment sur les site e-commerce, des paramètres sont utilisés dans les URLs.  Pour faire simple, une page produit d’un site peut avoir plusieurs URLs, car en fonction des caractéristiques du produit (couleur, taille) les paramètres de l’URL vont changer.

Des petits malins peuvent créer des liens vers une page dont l’URL comprend des faux paramètres. Le problème est que Google pourrait indexer cette page avec les faux paramètres (qui sera en double avec la page d’origine avec les vrais paramètres). Or, le moteur de recherche part du principe qu’une URL = un contenu unique (sinon on tombe dans le duplicate content).

Pour éviter ce piège, vous pouvez utiliser la balise canonical (pour indiquer à Google que c’est cette page qui doit être indexée et pas une autre) ou faire des redirections 301 (pour toutes les URLs avec des paramètres non utiles pour le site).

Le crawl forcé

Il existe des bots créés spécialement pour visiter les pages d’un site et ralentir/bloquer le crawl de Google. Un des indices pour détecter cette attaque est la vitesse de chargement de votre site. Si votre site web devient lent pour une raison inexpliquée, prenez contact avec votre hébergeur. Il sera en mesure de vous fournir une explication, et notamment d’où vient le problème. En récupérant le nom des bots problématiques, vous pouvez leur bloquer l’accès à votre site dans le fichier robots.txt.

Le piratage

En prenant le contrôle de votre site, un hacker peut faire beaucoup de mal à votre référencement. Il peut notamment : rajouter des liens sortants vers des sites douteux, changer totalement le contenu de votre site (pour inciter les visiteurs à se rendre sur des sites malveillants), ou encore modifier votre fichier robots.txt pour désindexer entièrement votre site. Faites-en sorte que votre site soit suffisamment sécurisé pour éviter ce genre d’attaque.